TOP 10 : À goûter en Géorgie (pays)

Les plats traditionnels géorgiens.

Je n’apprendrai rien à personne en vous disant que pour vraiment découvrir un pays, il faut gâter ses papilles gustatives avec des saveurs locales ! Pour véritablement apprécier le goût des plats de la Géorgie, il faut laisser de côté son régime strict et savourer le moment présent car la gastronomie du pays n’est pas synonyme de légèreté ! Les gourmands seront comblés! Vous êtes prévenus !

Quoi goûter en Géorgie, voici mon Top 10 :

✈︎ Khachapuri

Le kachapuri, plat de base géorgien, est une galette de pain chaude agrémentée de fromage et/ou d’œufs. Il se décline en plusieurs variantes selon les régions. La variante au fromage ressemble en quelque sorte à une pizza aux fromages mais plus riche au goût… et meilleure !

Le fameux Khachapuri en Géorgie
Khachapuri | © Nathalie Boudreau
✈︎ Khinkali

Les khinkalis sont souvent qualifiés d’énormes raviolis géorgiens et sont garnis de viande, de légumes, de purée de pommes de terre ou de fromage. Ceux à la viande de porc sont les plus populaires ; la viande préférée des géorgiens. Comme la garniture du khinkali cuit dans son jus, il faut le manger avec ses mains afin d’aspirer le jus à la première bouchée, en faisant un petit trou, puis déguster le tout par la suite. Le bout de pâte qui referme le ravioli est plus dur et n’est généralement pas mangé.

Il faut essayer les khinkalis en Géorgie!
Khinkali | © Sébastien Rivest
✈︎ Churchkhela

Le churchkela est une confiserie traditionnelle géorgienne. C’est en quelque sorte un enfilement de noix (ou amandes, noisettes) trempé dans du jus de raisin et séché au soleil. C’est un produit fait maison qui est généralement préparé à l’automne lorsque les raisins et les noix sont récoltés. Sa forme s’apparente à une bougie ou à une saucisse. Si on retourne dans le temps, les guerriers géorgiens mangeaient beaucoup de churchkhelas car ils contiennent calories et protéines et ils étaient légers et faciles à emporter. Aujourd’hui, on en retrouve partout dans le pays et ils sont surtout dégustés comme gâterie ou dessert.

Les churchkelas sont populaires en Géorgie.
Churchkelas | © Nathalie Boudreau
✈︎ Fromage

On retrouve plusieurs variétés de fromages géorgiens partout dans le pays dont le sulguni, un fromage semi-dur que l’on peut déguster nature, légèrement fondu ou frit.

✈︎ Mtsvadi

Les Mtsvadis sont des brochettes de viande (porc, boeuf ou mouton) grillées sur un feu de bois ou au charbon et servies avec des oignons émincés.

Les Mtsvadis, repas typique géorgien
Mtsvadis | © 123RF/Koba Samurkasov
✈︎ Noix

Avec le pain et les fromages, les noix font parties intégrantes du menu géorgien. On retrouve notamment de copieuses salades composées de tomates géorgiennes, de concombres, d’oignons et d’herbes fraiches et recouvertes d’une délicieuse sauce aux noix.

Les noix se retrouvent dans plusieurs plats géorgiens.
Salade avec sauce aux noix | © 123RF/Indigolotos
✈︎ Pain géorgien

Le pain géorgien, c’est simplement un pain plat qui est frais et on le retrouve partout que ce soit à la table au petit-déjeuner, dans les restaurants et pâtisseries ou encore dans les kiosques aux abords des rues.

✈︎ Borjomi

Borjomi est une marque réputée d’eau minérale naturellement gazeuse issue des gorges volcaniques de Bordjomi, au centre de la Géorgie. Reconnue pour ses vertus thérapeutiques, elle serait utilisée pour prévenir et traiter diverses maladies qui affectent le système digestif et le métabolisme. Même si elle est maintenant exportée dans des dizaines de pays, il faut la goûter en Géorgie !

L'eau Borjomi
Eau Borjomi | © 123RF/Levgenil Fesenko
✈︎ Tchatcha

Ahhhh la tchatcha ! C’est un marc traditionnel géorgien à base de raisin – une espèce de grappa locale – qui contient au moins 40% d’alcool ! Son odeur risque d’en repousser quelques-uns (dont moi !) ou bien d’intriguer les autres. Elle se boit en shooter après avoir porter un toast !

Le vigneron Simon Ruadze
Le vigneron Simon Ruadze avec sa tchatcha | © Sébastien Rivest
✈︎ Vins

Est-ce que vous saviez que la viticulture en Géorgie est l’une des plus anciennes au monde ? Je l’avoue, je l’ignorais complètement avant de séjourner dans le pays. Et pourtant, certains historiens avancent même que la Géorgie serait le berceau du vin car des traces de viniculture et de vinification remontent à 8 000 ans ! On dénombre 540 cépages authentifiés dans le pays et les vignes couvrent 100 000 hectares. La plupart des vignobles sont situés dans la région de Kakhéti – qu’il faut absolument visiter – et la plupart des vins sont encore vinifiés selon la méthode traditionnelle. Les géorgiens sont de grands amateurs de vins, ça fait partie de leur mode de vie. Il est très facile de s’en procurer (vinothèques, restaurants, commerces dans les rues) et à faible coût ! Une bonne excuse pour en prendre un verre – ou deux ! – même au lunch ! Il faut notamment goûter au cépage saperavi ! Bref, ce n’est pas la diversité qui manque ! Cheers !

Vignes dans la région de Kakhéti en Géorgie
Vignes dans la région de Kakhéti, Géorgie | © Nathalie Boudreau
✈︎ Un petit bonus… les fraises !

Si vous allez dans la région des vins à Kakheti, il faut acheter des fraises d’un fermier local en bordure de route. Non seulement elles sont délicieuses, elles sont très abordables ! Pour un gros plat en plastique, nous avons payé 6 Gel = 2,50 US $.

Les fraises de la Géorgie!
Notre chauffeur géorgien qui sélectionne les fraises pour nous dans la région de Kakhéti | © Sébastien Rivest

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter Bon appétit !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *