Première rentrée scolaire au Bahrein

3 octobre 2017.

C’est un grand jour pour ma fille. C’est le début de la big school. Une première rentrée scolaire dans une école British au Bahrein et ce, un mois après les autres enfants en raison de notre récent déménagement. Dans sa robe à carreaux verts et blancs, elle a regardé sa professeure et s’est assise avec les autres petits expats à la table pour faire de la pâte à modeler. Même si ma petite cocotte a une grande capacité d’adaptation, je la sentais quand même un peu déstabilisée et gênée. Elle n’a pas versé de larmes et m’a laissée quitter la classe sans dire un mot, avec son air observateur. C’est quand même une maman qui a le coeur gros ce matin en prenant son café et en mangeant sa toast bananes et beurre de peanut. Ça y est, je n’ai plus de bébé à la maison. Ma grande fille de 4 1/2 ans a officiellement débuté l’école. C’est le début d’une nouvelle aventure pour elle… et pour nous!

Départ de notre appartement vers la Nadeen School | © Nathalie Boudreau

Une vie non routinière

Il faut dire que les derniers mois ont été particulièrement mouvementés pour toute la famille. Après avoir passé quelques années à Dubai, nous sommes retournés vivre au Canada pendant deux ans mais nous avons repris la direction des Émirats Arabes Unis en janvier dernier où mon mari a obtenu un autre contrat de travail. Donc nouvelle maison, nouveaux meubles, nouvelle garderie anglaise jusqu’en juin et une inscription en KG1 (équivalent de pré-maternelle au Québec) à la Dubai American Academy pour Victoria pour septembre 2017. Tout allait bien et on pensait être enfin installés pour deux ans.

Mais comme la vie d’expats est pleine de surprises et de rebondissements… voilà qu’au début août, un nouveau contrat amène mon mari au Bahrein. Ma relaxation en sol gaspésien chez mes parents où je respirais l’air salin, où je contemplais les magnifiques paysages et où je passais du bon temps en famille s’est terminée assez brusquement! Quoi faire avec cela?!

Départ du Québec vers le Bahrein | © Nathalie Boudreau

Je suis donc partie 6 jours au Bahrein depuis le Canada pour aller rejoindre mon mari afin de découvrir ce qui allait devenir notre prochain pays d’accueil. 6 jours où mes parents ont pris soin de notre fille restée au Canada et où nous avons trouvé un appartement et fait la recherche de preschools et de big schools. À deux semaines avant la rentrée des classes dans un petit pays où il y a énormément d’enfants en bas âge, il est très difficile d’avoir une place dans une école privée. Ici, contrairement au Québec, les enfants commencent l’école à 4 ans. C’est la pré-maternelle (KG1 dans le système américain ou Reception dans le système britannique) mais c’est principalement dans les grandes écoles et 5 jours/semaine. Je suis donc allée visiter des preschools où il y avait des disponibilités et je me suis mise sur une liste d’attente d’une école qui me plaisait beaucoup.

Direction Bahrein

Au début septembre, nous avons donc quitté le Québec en direction du Bahrein. Quelques jours dans notre nouveau pays pour défaire les valises et se remettre du décalage horaire et ensuite Dubai pendant près de deux semaines pour fermer la villa, vendre quelques meubles, fermer les comptes et recevoir la compagnie de déménagement pour faire envoyer nos choses.

Camion de déménagement devant notre villa à Dubai | © Nathalie Boudreau

Entre temps, une belle nouvelle. Un courriel de la Nadeen International School stipulant qu’une place se libère dès maintenant pour Victoria! Leur slogan est « Small school – Big Family » et c’est exactement ce que nous voulions pour que notre fille se sente bien. D’excellents professeurs britanniques, une école classée Outstanding et de belles valeurs, c’était une belle nouvelle à travers le brouhaha du déménagement! Ici, tous les enfants doivent passer un assessment (test d’entrée) pour pouvoir intégrer l’école. Test réussi pour Victoria la semaine dernière donc entrée officielle ce matin dans la classe de Miss Lara.

Nul besoin de vous dire que tout va très très vite depuis la mi-août! Comme le dit si bien l’expression québécoise, il a fallu se virer de bord sur un 10 cents! C’est tout un cocktail d’émotions, de stress, de joies! Un feeling qui est difficile à décrire. Et quelques cernes temporaires en plus!

Bref, avec son passeport déjà bien rempli pour son âge, nous sommes très fiers de notre fille qui s’adapte peu importe où nous posons les pieds et qui se fait des ami(e)s de partout dans le monde.

Bonne première rentrée scolaire à notre cocotte d’amour!

11 commentaires

  1. J’ai l’impression de revivre pleins d’émotions similaires! Une vie d’ouverture et d’aventures comme je le dis souvent! J’ai hâte de lire l’évolution l’an prochain… 😉

    1. C’est tellement vrai! Ils sont si petits et ils ne réalisent pas la chance qu’ils ont d’avoir cette ouverture sur le monde et d’apprendre une autre langue, parfois deux! 😉

  2. Quelle aventure Nathalie! C’est fou!!!
    Je vous souhaite une bonne période d’adaptation à cette nouvelle vie! C’est toujours un plaisir de te lire! 🙂

    Gros becs du Québec ! 🙂 xx

  3. Allo!! Je suis toujours contente de lire tes aventures Nath, un vrai feu roulant!
    Bravo Victoria pour ton entrée à l’école! À bientôt! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *