Femme Expat au Moyen-Orient : 5 questions populaires

Nathalie Boudreau dans le désert de Dubai

Lorsque l’on retourne au Canada ou lorsque l’on voyage en dehors de la région arabique et que les gens savent que je suis une femme expat au Moyen-Orient, les gens sont curieux et me posent souvent les mêmes questions. J’ai donc décidé de vous donner 5 réponses aux 5 questions les plus populaires !

* Veuillez noter que mes réponses concernent uniquement mes expériences comme expatriée aux Émirats Arabes Unis et au Bahrein. Même si j’ai beaucoup voyagé au Moyen-Orient, je préfère me concentrer sur mes deux terres d’accueil.

 

1- Peux-tu conduire ?

Oui, bien sûr ! Il n’y a qu’en Arabie Saoudite où les femmes ne peuvent pas encore conduire (elles le pourront dès l’été 2018). Autant aux Émirats Arabes Unis qu’au Bahrein, j’ai toujours eu une voiture pour me déplacer. Quand je suis arrivée à Dubai en 2011, je me disais que je n’arriverais jamais à conduire sur les autoroutes, surtout sur la Sheikh Zayed Road (E11), qui a 5-8 voies de large par direction et les gens roulent très vite ! Et en bonus, les gens flashent souvent les lumières derrière toi s’ils trouvent que tu ne roulent pas assez vite afin que tu te ranges dans l’une des voies de droite. Il n’est pas rare de voir les gens dépasser dans les accotements non plus ! Malgré ça, je me suis habituée et je me débrouille très bien à Dubai. Au Bahrein, les autoroutes ne sont pas aussi larges qu’à Dubai mais les gens ne conduisent pas particulièrement bien et le trafic est très dense par moment. Ici, les clignotants, les arrêts complets au stop et les « cédez le passage » sont souvent optionnels. Et ça klaxonne tout le temps ! Pour tout ! Disons que j’ai endurci mon côté « cowboy » en conduisant depuis quelques années au Moyen-Orient!

Les autoroutes de Dubai | © Konstatntin Stupak
Les autoroutes de Dubai | © Konstatntin Stupak

2- Est-ce que tu es voilée ?

Non. Le voile n’est pas obligatoire pour les femmes aux Émirats Arabes Unis et au Bahreïn. Les seules fois où j’ai mis un voile et un abaya, c’est lorsque je visitais des mosquées. Ma tenue vestimentaire suscite aussi beaucoup de questions. Je n’ai pas changé ma garde-robe quand je suis déménagée dans le golfe arabique (sauf que j’ai laissé mes vêtements d’hiver au Canada !). Par contre, il faut avoir du jugement. Si je vais visiter des quartiers habités par les locaux ou si je vais dans les souqs, je m’habille de façon respectueuse. Je garde souvent un paschmina ou un petit chandail dans mon sac à main pour me cacher les épaules au cas où (et dans les centres commerciaux, c’est pratique car c’est climatisé). On peut mettre des bikinis sur le bord de la plage dans les hôtels ou aux plages publiques aux ÉAU et aux plages privées au Bahrein. Aucune nudité n’est tolérée (ex : monokini). Il faut vraiment avoir un common sense. De cette façon, la cohabitation entre locaux et expats se fait bien.

Nathalie au Banyan Tree Al Wadi aux ÉAU en 2013 | © Sébastien Rivest

3- Dois-tu parler arabe ?

Je connais seulement quelques mots de politesse en arabe, mais sans plus. Comme les expatriés sont très nombreux à Dubai et au Bahrein, c’est l’anglais qui prime. Les panneaux sur la route sont écrits en arabe et en anglais. Il est donc très facile de se faire comprendre en anglais dans les restaurants, hôtels, attractions touristiques. Les employés dans les secteurs touristiques sont pour la plupart des expatriés en provenance de l’Asie (Philippines, Inde…) et ils parlent anglais.

Exemple de panneau en anglais et en arabe aux ÉAU | © Nathalie Boudreau
Exemple de panneau en anglais et en arabe aux ÉAU | © Nathalie Boudreau

4- Peux-tu boire de l’alcool ?

Oui. Aux Émirats Arabes Unis comme au Bahrein, il y a des liquor stores pour acheter de l’alcool (il faut cependant un permis aux ÉAU). On peut aussi en acheter une certaine limite dans les Duty Free des aéroports (ce que je conseille si vous êtes touriste). Il y a aussi beaucoup de restaurants qui possèdent des licences d’alcool. Cependant, c’est tolérance zéro pour la conduite et on ne peut boire dans les lieux publics. Oubliez la petite bière sur le bord de la plage publique. Si vous voulez profiter de la plage avec un verre d’alcool, il faut être dans un endroit où il y a une licence d’alcool (ex: hôtels).

Mon mari Sébastien et moi entrain de prendre un verre dans un restaurant à Dubai | © Nathalie Boudreau

5- Est-ce que tu peux manger du porc ?

Oui. Il y a quelques chaines de supermarchés qui ont des sections réservées aux non-musulmans où l’on retrouve du porc et des produits dérivés. À Dubai, on en retrouve notamment dans les chaines Waitrose et Spinney’s. Au Bahrein, c’est plutôt dans les supermarchés Alosra et Al Jazira. Il y a même quelques restaurants qui servent du porc (c’est bien indiqué sur le menu). Sinon, si vous lisez « bacon » sur votre menu sans que ce soit inscrit « pork », dites-vous que c’est du bacon de bœuf ou du bacon de dinde.

La section "porc" réservée aux non-musulmans dans l'épicerie Alosra au Bahrein | © Nathalie Boudreau
La section « porc » réservée aux non-musulmans à l’épicerie Alosra au Bahrein | © Nathalie Boudreau

En résumé, j’ajouterais que je ne me suis jamais sentie en danger depuis que je suis une femme expat au Moyen-Orient. Il suffit d’être ouvert d’esprit, d’être patient (même si c’est difficile parfois, surtout lorsque ça concerne les papiers de résidence !) et de s’adapter. On finit par avoir notre petite routine, par savoir où aller pour les courses et ça devient plus facile. Il y a pleins d’expats qui sont dans la même situation que nous, nous ne sommes pas les seuls ! La vie d’expat, c’est aussi sortir de sa zone de confort!

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *